REIWA PARAPARA DANCERS : la danse Parapara revient cette année avec un nouveau groupe avec les modèles EGG & NUTS

Nous vous avions déjà parlé de la danse Parapara dans cet article. Début 2021, une vidéo de quatre modèles Gyaru actives dans les magazines Gal « EGG » et « NUTS » faisant une vidéo Parapara a été publié sur la chaîne youtube de EGG et a attiré l’attention.

Un nouveau groupe de Parapara actif !

La Parapara a dominé le Japon dans les années 1990 en se concentrant sur les filles Gyaru de Shibuya. Pendant le confinement, les japonais ont pu s’occuper avec une vidéo de Parapara de l’ère Heisei (1989-2019) qui a enregistré 2 millions de vues. La vidéo a été présenté dans des publicités et des programmes de variétés, et a attiré l’attention à nouveau.

Pour cette nouvelle ère Reiwa (2019 à nos jours), le nouveau projet « REIWA PARAPARA DANCERS » (communément appelé RPD), composé des modèles AYAKA, AIMI, NAGI, et SEINA est sorti.

De la nostalgie pour les anciennes générations

Ce projet a été lancé dans le but de remettre la danse Parapara au goût du jour, comme quelque chose de sérieux et de cool. Les nouvelles gals qui n’ont pas connus l’âge d’or du Parapara mais qui s’appliquent sérieusement dans le projet peuvent donc faire découvrir la Parapara aux nouvelles générations Gyaru et aussi donner une sensation de nostalgique aux anciennes générations.

Les chansons d’Ayumi Hamasaki, véritable îcone Gyaru comme Boys & Girls et Depend on You sont incluses dans ce medley intitulé « Para Show », ainsi que « DEJA VU », chanson qui est devenu un véritable phénomène l’année dernière (plus de 100 millions de vues à travers le monde), et « velfarre 2000« . Avec ce medley, la musique EDM et les arrangements de l’ère Reiwa dans un style différent sont bien présents !

EGG sous les critiques mais défendu par les puristes

La chaîne YouTube de EGG avait déjà publié des contenus de Parapara précédemment, mais les amateurs de Parapara de l’époque Heisei ont souligné des choses dures telles que « il n’y a pas d’homogénéité », « les mouvements ne sont pas alignés », « le Parapara n’est pas quelque chose à danser avec un sourire ». Les modèles ont donc reçu beaucoup de critiques.

Cependant, cette vidéo a été publiée dans un effort de créer un bon « parapara » afin que les puristes de l’ancien Parapara n’aient pas honte. Avex, impliqué dans le mouvement Parapara depuis plus de 25ans, a déclaré: « C’est une vidéo sur laquelle nous avons travaillé avec le désir d’égayer le monde, en important un peu de parapara dans un monde où il n’y aurait pas d’énergie mauvaises due à au coronavirus. »

La compagnie a également ajouté « Nous sommes heureux que notre jeunesse a été transmise par le Parapara All Stars qui a servi à répandre parapara il ya 20 ans. Ce n’est pas un débat récent, mais nous voulons que vous évoluiez et dansiez de plus en plus quel que soit le style du passé. »

En ajoutant que les vidéos Parapara à l’époque ont été prises en un seul coup, la compagnie a déclaré: « Les bases de la danse parapara sont certainement les sourires. » « Danser avec le sourire rend les gens plus amusants. « Nous voulons re-répandre la vérité que la façon formelle de danser parapara est de danser avec le sourire et le plaisir ».

Egg continuera à mettre en ligne régulièrement des vidéos de parapara RPD, et souhaite effectuer des parashows dans les grands festivals à l’échelle nationale.

Les japonais réceptifs au projet !

Lors de la sortie de cette vidéo, les jeunes japonais de l’ère Reiwa ainsi que des anciennes générations de l’ère Heisei ont commenté:

« Parapara après tout, c’est trop cool ~ Je veux danser »

« Je me suis souvenu de ma jeunesse quand je faisais du parapara »

« La tension monte avec la chanson d’Ayu! »

« Des chansons légendaires ! Voix de la génération parapara »

« Tout le monde est cool, c’est différent de l’atmosphère habituelle »

« La vidéo est bonne parce que la danse est vraiment mignonne »

« Aimi-chan est trop mignonne »

De quoi encourager le groupe à produire encore plus de vidéos comme celle-ci !

Bravo aux modèles et vivement la suite !

Related Articles