Interview avec la Mama modèle plus-size Shinomama de GLAPOCHA

Interview avec la Mama modèle plus-size Shinomama de GLAPOCHA

TSS a eu la chance d’interviewer de nombreux modèles GLAPOCHA Plus Size!

Aujourd’hui, laissez-nous vous présenter SHINOMAMA, l’une des femmes qui souhaite partager la mode grande taille au Japon ainsi que sa vie de maman avec le monde entier! Maman d’une petite fille de 4 ans, elle veut montrer que les femmes n’ont pas à tout mettre de côté une fois qu’elles sont mamans!

1. En premier, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Shinomama, j’ai 46 ans et j’ai une fille de 4 ans ! Je fais beaucoup d’activités, notamment sur Instagram, pour montrer que les filles pocchari peuvent devenir mignonnes.

2. Depuis quand êtes-vous des modèles grande taille et comment êtes-vous devenue modèle ?

Avant de connaître le magazine Glapocha, j’ai vécu la même chose que Mayu. J’ai un peu grossi après mon accouchement et je me suis souvent dit qu’importe ce que je voulais porter, je n’étais pas assez à la mode. J’ai fait des recherches sur la mode et j’ai beaucoup aimé ça. Suite à une maladie, je me suis dit qu’il fallait que je profite de ma vie, et que je fasse les choses que j’aime. Il y avait beaucoup de facteurs dans ma vie à ce moment-là, comme la peur de la maladie ou la peur de ne pas être assez à la mode, mais j‘ai quand même tenté les auditions Glapocha car je voulais devenir modèle.

3. Pour vous, y a-t-il une différence entre ronde [fukuyoka] et grande taille [pocchari/plus-size] ?

Pour moi, chacun y peut mettre sa définition personnelle sur ces termes. C’est une question de fierté de se voir selon tel ou tel terme. C’est une question assez difficile…

4. Avez-vous subi les diktats de la minceur dans votre vie ?

Il y a effectivement beaucoup de gens qui se permettent de dire qu’en maigrissant, je deviendrais plus jolie ou des remarques dans ce genre. Aucune de ces personnes ne nous encourage.

5. Avez-vous toutes eu des remarques concernant votre poids de vos parents ? Ainsi que du cadre scolaire ?

Mes parents aussi ne m’ont jamais fait de remarque. J’ai toujours été ronde [pocchari], et mes camarades de classe me traitaient de grosse [debu debu], et me disaient qu’avant la fin de l’école, j’allais dépasser les 100 kgs. A cette époque, j’ai pensé que si je maigrissais, les gens allaient devenir gentils avec moi. En repensant à cette époque et à ce que je devais endurer, je me dit que je suis très heureuse maintenant avec mes rondeurs. Mes parents ne m’ont jamais fait de remarque méchantes, m’encouragent quand je perdais un peu de poids et me faisaient remarquer quand j’en avais repris en disant que j’étais mignonne.

6. Vous êtes maman et modèle à la fois, arrivez-vous à gérer les deux ? Et que pensent vos enfants du fait que vous êtes modèle ?

 Mon mari est d’un grand soutien avec notre fille. En ce moment même, il est en train de se promener avec elle pour que je fasse l’interview tranquillement. Et comme Mayu, ma fille copie mes poses et est très compréhensive quand je dois travailler et que je ne peux pas jouer avec elle.

7. Est-ce qu’il devrait avoir pour vous plus de mama models ?

Je ne sais pas pour les autres pays, mais au Japon, une fois maman, c’est commun de mettre tout de côté pour tes enfants et ton foyer. C’est pourquoi je pense que c’est important qu’il y ait plus de Mama model, pour montrer une autre image, plus forte d’une maman. Même si nous avons un enfant, nous n’abandonnons pas notre vie.

8. Quel est le stéréotypes le plus fréquent pour vous sur les personnes plus size ?

Je pense que cela dépend vraiment de la vision de chacun. Par exemple, certains vont dire que Watanabe Naomi est pocchari, et d’autres vont la voir debu. Pour beaucoup, les pocchari sont considérées comme mignonnes.

9. Avez-vous des modèles ou des inspirations ?

Momoka Ai-san ! Quand on regarde le défilé de Glapocha, je suis vraiment émerveillée.

10. Avez-vous des conseils à donner pour les femmes qui voudraient s'assumer plus?

En faisant abstraction des autres, il faut s’encourager soi-même. Si vous êtes jeune, votre monde peut être encore étroit et petit, mais plus votre monde va s’agrandir, plus vous rencontrerez de nouvelles personnes qui vous aideront à vous aimer.

11. Quelles sont vos marques mode et beauté favorites ?

Nisensan et GOLD JAPAN pour les cosmétiques ! Comme Mayu, j’aime aussi les marques de beauté coréenne comme Innisfree. Malheureusement comme j’habite à la campagne c’est difficile de trouver mes marques de vêtements favorites, mais j’aime aussi beaucoup Shimamura et les marques coréennes.

12. Avez-vous un message pour les personnes à l'étranger qui sont de taille plus importante, qui sont intéressées par le plus-size ou qui ne connaissent pas cette catégorie ?

J’ai beaucoup de personnes de l’étranger qui visitent mon profil Instagram.  Les gens d’Asie peuvent se retrouver en nous, mais j’aimerais vraiment échanger avec le monde entier, comprendre leur modes et montrer que nous existons au Japon. Comme moi-même je ne connaissais pas la mode pocchari il y a deux ans en arrière, je veux montrer aux personnes qui sont pocchari et qui veulent model que c’est possible, et partager cela au monde entier.

Related Articles