Interview avec la Mama modèle plus-size Mayu de GLAPOCHA

Interview avec la Mama modèle plus-size Mayu de GLAPOCHA

TSS a eu la chance d’interviewer plusieurs modèles plus-size du magasine GLAPOCHA, y compris des Mama models !

Aujourd’hui, laissez-nous vous présenter MAYU, l’une des femmes qui souhaite partager la mode grande taille au Japon ainsi que sa vie de maman avec son fils de 5 ans avec le monde entier!

1. En premier, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Mayu, j’ai un fils de 5 ans et je suis une mama modèle plus-size !

2. Depuis quand êtes-vous des modèles grande taille et comment êtes-vous devenue modèle ?

J’ai participé à l’audition de Glapocha en Janvier [2020] et j’ai été retenue. J’ai eu envie de devenir modèle bien avant, car après mon mariage et la naissance de mon fils, je n’avais plus vraiment de temps pour moi car je devais me concentrer sur ma famille et mon foyer. Je voulais me retrouver avec moi-même en portant des habits kawaii et à la mode même si je suis devenue une mère car j’aime ça. J’aime le fait d’être heureuse, de faire ce que j’aime et j’ai envie de servir d’exemple pour d’autres mamans. C’est donc ainsi que je suis devenue modèle !

TSS Mag Interview Mayu 1

3. Pour vous, y a-t-il une différence entre ronde [fukuyoka] et grande taille [pocchari/plus-size] ?

C’est vraiment une question difficile ! Pour moi le plus-size a une image positive que nous avons de nous-même et que nous mettons en avant sur Instagram, mais les termes fukuyoka/pocchari au Japon sont vraiment une question d’apparence. Je pense comme Shinomama que c’est une définition personnelle, et que chacun peut lui trouver un mot qui lui correspond.

4. Avez-vous subi les diktats de la minceur dans votre vie ?

Oui, et beaucoup plus au Japon qu’à l’étranger ! Quand j’étais en lune de miel à Guam [île américaine dans l’Océan Pacifique], je me promenais en bikini et des enfants japonais présents à ce moment m’ont pointé du doigts en se moquant de moi et en disant que j’étais grosse. J’aime mon corps et c’est pour ça que j’ai acheté un bikini, j’ai vraiment souvenir de ces enfants japonais. Je pense vraiment que les japonais ont des critères très stricts concernant la minceur.

5. Avez-vous toutes eu des remarques concernant votre poids de vos parents ? Ainsi que du cadre scolaire ?

Personnellement, mes parents ne m’ont jamais fait de remarque particulière. Je ne faisais que 40kgs jusqu’au collège, et c’est après où j’ai commencé à manger beaucoup de friandises *rires*. Ce sont plus mes grands-parents qui me faisaient des remarques sur mon poids.

6. Vous êtes maman et modèle à la fois, arrivez-vous à gérer les deux ? Et que pensent vos enfants du fait que vous êtes modèle ?

Chez moi, mon mari et mon enfant me soutiennent vraiment. Nous sommes très unis et nous sommes toujours ensemble. Ils étaient venus me soutenir lors des auditions et ça m’a vraiment touché. Quand j’hésitais encore à participer, mon mari me disait simplement: “Tu peux toujours participer, ne te met pas la pression.”, et je pense que c’est grâce à ça que j’ai réussi. Même mon fils s’amuse à imiter mes poses, m’accompagne et me soutient, et je suis très reconnaissante.

TSS Mag Interview Mayu 2

7. Est-ce qu’il devrait avoir pour vous plus de mama models ?

J’ai vécu cette pression du mariage et de la famille avant de devenir Mama model. Depuis que j’ai eu cette opportunité de devenir modèle, mon monde s’est vraiment agrandi, des gens peuvent me comprendre, et partager mon vécu.

8. Quel est le stéréotypes le plus fréquent pour vous sur les personnes plus size ?

Les stéréotypes dépendent souvent aussi des hommes et des femmes. Les hommes ont plus souvent tendance à penser que soit on est fin/fines, soit on est pocchari.

9. Avez-vous des modèles ou des inspirations ?

Momoka Ai-san [la fondatrice de GLAPOCHA] ! Ainsi que nos aînées de Glapocha. Elles sont tellement belles et professionnelles, ce sont vraiment des modèles dans leurs façons de poser et de défiler.

10. Avez-vous des conseils à donner pour les femmes qui voudraient s'assumer plus?

Il ne faut pas hésiter à être positive avec soi-même. Par exemple, si je me trouve mignonne dans cette tenue, je dois me le dire. En enlevant le négatif de ma vie, et avec l’aide de mon fils et mon mari qui vont également me dire que je suis mignonne, je deviens beaucoup plus positive.

11. Quelles sont vos marques mode et beauté favorites ?

Pour le shopping, j’achète dès que je trouve un joli vêtement. J’aime beaucoup H&M et ZARA. Pour les cosmétiques, j’aime beaucoup les marques coréennes comme CLIO.

12. Avez-vous un message pour les personnes à l'étranger qui sont de taille plus importante, qui sont intéressées par le plus-size ou qui ne connaissent pas cette catégorie ?

Comme Mikuru l’a évoqué, c’est un grand rêve que j’ai mais je vois de plus en plus de marques à l’étranger mettre en avant des modèles plus-size comme les marques que j’aime (ZARA et H&M), et je rêve de devenir modèle pour ces marques. Beaucoup de modèles plus-size sont également des modèles plus-size, et j’aimerais beaucoup faire des collaborations avec elles.

TSS Mag Interview Mayu 5

Related Articles