Célèbre pour son esprit contestataire, résolu à ne jamais suivre la tendance, Yohji Yamamoto innove et étonne une nouvelle fois en lançant sa toute première ligne d’accessoires haut de gamme joliment baptisée « Discord ».

Alors que le monde de la mode vante depuis 1972 sa rigueur et ses pièces hautement intemporelles, le couturier prend une fois de plus son monde à revers en décidant de célébrer avec Discord « les vertus esthétiques de l’imperfection ». Résultat : une collection de sacs, petite maroquinerie, chaussures et écharpes présentant délibérément griffures, marbrures, plis et autres asymétries.

Pour cette nouvelle marque, sans déroger à sa légendaire sobriété (on notera par exemple l’absence de logo), c’est par le biais de motifs ultra graphiques tout en nuances de gris (fleurs de lotus, campanules, volutes de fumée…) et de détails luxueux (on craque tout particulièrement pour ses sneakers en toile noire parsemées de pierreries) que Yamamoto a décidé de représenter la beauté et la délicatesse de la culture japonaise. Mais pas seulement. En effet, choix de matériaux haut de gamme et de procédés de fabrication innovants mettent à l’honneur la dextérité des artisans Japonais, un gage de qualité que le créateur souhaite promouvoir et exporter.

yamamoto_02-1050x700

En attendant une vente à l’internationale prévue courant de cette année, une sélection de pièce est disponible à Tokyo dans quelques department stores (Isetan Shinjuku, Mitsukoshi Ginza, Mitsukoshi Nihonbashi) ainsi que dans la boutique Yohji Yamamoto d’Aoyama. Les prix s’échelonnent de 20 000 yens pour une écharpe à 238 000 yens pour un sac.

Plus d’infos : www.yohjiyamamoto.co.jp/discord/strong>

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.